07 63 02 05 06

Bardeaux pour faîte et arêtes : style et installation, Drôme 26, Châteauneuf-sur-Isère

DEVIS GRATUIT

Comparaison des bardeaux à trois pattes aux bardeaux stratifiés

Le processus d’installation des bardeaux faîtiers n’est plus le même depuis que la tendance du marché de la toiture favorise un nouveau type de bardeau. Bien qu’il soit facile de couper les bardeaux à trois pattes en bandes servant à couvrir le faîte, les couvreurs et les propriétaires à Châteauneuf-sur-Isère d’aujourd’hui préfèrent largement les bardeaux stratifiés. Les bardeaux stratifiés ont continuellement gagné en popularité et sont maintenant le style dominant de bardeaux, et de loin. Les propriétaires à Châteauneuf-sur-Isère aiment leur motif aléatoire et leur relief, et les entrepreneurs apprécient leur facilité d’installation. Malgré leurs nombreux avantages, les bardeaux stratifiés ne conviennent toutefois pas au recouvrement du faîte, car avec leur double épaisseur, ils ne se plient pas adéquatement. La solution? Les fabricants de matériaux de toiture ont conçu des bardeaux faîtiers spécialement adaptés aux toitures de bardeaux stratifiés qui, en plus de leur attrait esthétique, permettent de gagner du temps.


Dimensions des bardeaux faîtiers

Certains fabricants fabriquent des bardeaux faîtiers de différents formats, conçus pour accommoder les évents à turbine. Auparavant, la ventilation d’entretoit consistait généralement en une combinaison d’évents de soffite sous l’avant-toit et d’évents à turbine installés près du faîte. Certains propriétaires à Châteauneuf-sur-Isère trouvaient que ces derniers nuisaient à l’apparence générale du toit et de la maison. L’industrie des évents de toiture a donc développé des évents intégrés directement dans le faîte du toit, moins visibles. Certains modèles, encore plus discrets, intègrent même un rang de bardeaux faîtiers à leur sommet. Puisque le style et la largeur des évents de faîte varient selon les marchés, nos bardeaux faîtiers s’adaptent aux différents évents offerts dans chaque région.


Pour un effet remarqué, doubler l’épaisseur de bardeaux faîtiers à haut profil

Vous voulez accentuer la silhouette du toit et en rehausser l’apparence générale? Doublez les bardeaux faîtiers. Habituellement, on pose les bardeaux faîtiers en les superposant un par un. En les doublant, celui du dessus se retrouve 3/4 po plus haut et on obtient un faîte ou une arête rehaussés, d’apparence plus raffinée. Ce style doublé rappelle la structure double épaisseur des bardeaux stratifiés et donne à l’ensemble du toit une apparence plus massive et robuste. Il y a quelques années, cette apparence recherchée a inspiré la création d’un nouveau type de bardeau faîtier plus épais qui sont aussi offerts en une version résistante aux chocs.


Choisir la couleur des bardeaux faîtiers

En général, la couleur des bardeaux de faîte s’harmonise au mélange de couleurs des bardeaux du toit. Or, dans certains marchés, on utilise des bardeaux faîtiers de couleur contrastante, pour encadrer le toit et accentuer sa silhouette. Choisir la bonne couleur de bardeaux faîtiers, assortie au toit ou créant un contraste avec celui-ci, constitue la touche finale idéale à une toiture bien réalisée.


Calibre de clous pour fixer les bardeaux faîtiers

Les bardeaux faîtiers chevauchent les bardeaux du toit. Cela signifie qu’on doit les fixer avec des clous un peu plus longs, qui traverseront toutes les épaisseurs de bardeau pour bien s’ancrer dans le platelage du toit. Pensez à vous procurer des clous plus longs pour cette étape, soit des clous d’au moins 2 po de long. Nous sommes à votre disposition pour tous vos travaux de couverture à Châteauneuf-sur-Isère


Installation des bardeaux de faîte

Étape 1 : Vérifiez que les bardeaux faîtiers ne sont pas trop froids. Puisqu’ils doivent être repliés sur le faîte, il est plus facile de les poser s’ils ont été réchauffés à l’avance lors d’une pose par temps froid. Puisqu’il n’en faut généralement que quelques paquets par toiture, les entrepreneurs travaillant en saison froide les réchauffent souvent dans leur camion avant de les utiliser. Étape 2 : Tirez une ligne au cordeau pour réaliser une finition nette, droite et d’allure professionnelle. Déterminez d’abord la largeur des bardeaux et tirez une ligne à une distance du faîte correspondant à un peu moins de la moitié de cette largeur, puis servez-vous de ce guide pour aligner les bardeaux faîtiers. Étape 3 : Pour la finition des arêtes, commencez par le bas et taillez le premier bardeau de manière à ce que ses coins ne dépassent pas vers la gouttière. Étape 4 : Clouez chaque bardeau faîtier à 5 5/8 po au-dessus de son bout, et à 1 po de chaque bord. Notez qu’il faudra clouer un peu plus haut si vous installez des bardeaux faîtiers surdimensionnés comme les UltraHP® de IKO. Étape 5 : Pour réaliser le sommet d’un toit à pignon, commencez à l’extrémité du faîte opposée aux vents dominants, pour une résistance optimale au vent. Étape 6 : Pour finir, collez à l’aide de ciment asphaltique le dernier bardeau installé sur le faîte. Enduisez aussi de ciment asphaltique toute tête de clou exposée aux éléments. Étape 7 : S’il vous faut remplacer un bardeau sur un faîte ou une arête déjà couverte, servez-vous d’un pied-de-biche pour soulever délicatement les bardeaux qui chevauchent celui à remplacer. Installés adéquatement, les bardeaux faîtiers mettent en valeur la silhouette du toit. mal posés, ils créent plutôt un effet discordant. Voyez ci-dessous un exemple de piètre installation. Remarquez que le couvreur à Châteauneuf-sur-Isère a omis de tailler la portion non exposée du bardeau.