07 63 02 05 06

Type Toiture, Gers 32, Lias

DEVIS GRATUIT

Les toitures amiantées

L’amiante, fibre minérale naturelle très résistante au feu, connu pour ses hautes performances techniques et son faible cout de revient fut interdite en 1997 en France. Pourquoi fut-elle interdite malgré tous ses avantages, comment procèdent les techniciens avec les bâtiments dont les toitures sont amiantées. Si l’amiante fut entre temps très utilisé dans les industries et les bâtiments, c’est dû aux nombreux bénéfices qu’elle offre, mais son inhalation provoque de très graves maladies. De 400 à 500 fois moins épaisses qu'un cheveu, les fibres d'amiante, invisibles dans les poussières de l'atmosphère, se déposent au fond des poumons. Elles peuvent alors provoquer des maladies légères comme les plaques pleurales ou graves comme les cancers des poumons et de la plèvre, et les fibroses. Les couvreurs-étancheurs conscients de ces risques ne se présentent jamais sur une toiture amiantée sans combinaison de protection jetable à capuche. Ils ont des modes opératoires qu’ils respectent scrupuleusement. Ces types de toitures sont beaucoup plus rencontrés sur les constructions antérieures à 1997. La présence de l’amiante sur toitures est fréquente dans de nombreux éléments de couverture : les plaques ondulées, les ardoises artificielles, conduits ou canalisations en amiante-ciment, bitumes ou encore les flocages qui servaient à isoler des gaines.


Toiture en Shingle

Le shingle qu’est-ce que c’est ? C’est un élément qui possède les appellations suivantes : bardeau canadien, bardeau d’asphalte et vertuile. Il est très utilisé en Amérique du nord, d’ailleurs c’est de là qu’il est originaire. Il est constitué d'une feuille de feutre asphalté ou bitumé, renforcée de fibres de verre. Cette fibre lui donne de la rigidité et l’aspect d'un toit ardoise. Le shingle offre une solution économique, facile à poser et esthétique. Aujourd’hui beaucoup de région adopte ce type de toiture à cause des nombreux avantages qu’elle offre. Elle est très bon marché, facile à poser. Les gens apprécient le choix de couleurs qu’elle offre, cela permet de se fondre aisément dans le paysage environnant. Sa pose se fait comme celle des toitures en ardoise, le shingle est fixé sur des linteaux avec des crochets, c’est une façon de faire qui offre un résultat plus pérenne et adapté aux toits des habitations. Le shingle se pose du bas vers le haut, et pour renforcer son étanchéité et éviter les infiltrations d’eau, la toiture réalisée avec du shingle est renforcée en bords avec une bande du zinc. Une toiture en shingle bien réalisée a une durée de vie comprise entre 20 et 30ans.


Toiture type industrielle : Bac acier VS Fibrociment

Les toitures en bac acier que certains appellent couverture sèche n’exigent aucunement l’installation du complexe d’étanchéité. Pourquoi ? Le traitement initial du bac acier en usine incorpore le processus de galvanisation, ce qui offre la propriété d’étanchéité au bac acier, et il présente en plus de nombreux avantages. Le bac acier est un produit esthétique qui est disponible en plusieurs couleurs, il confère aussi un charme particulier au bâtiment. Il est solide, ce qui lui permet de constituer une barrière résistante contre les agressions extérieures, et il a aussi l’avantage d’être disponible à un cout très abordable. Tout comme le bac acier, le fibrociment est aussi est un élément solide. Il est très utilisé pour les bâtiments industriels pour les raisons suivantes. Le fibrociment est incombustible, imputrescible et résistant à l’humidité. Sa solidité vient du fait que ses plaques sont composées de ciment renforcé de fibre synthétiques et d’adjuvants. Les fibrociments qui contiennent de l’amiante (élément résistant au feu) sont interdites. Ceux qui sont autorisés sont marqués « NT » sur l’onde supérieure. Le bac acier reste très utilisé pour les bâtiments industriels et le fibrociment est quant à lui très utilisé pour les bâtiments destinés à l’élevage.


Les toitures en ardoise

La toiture en ardoise est une toiture de type traditionnelle. Le matériau ardoise utilisé pour cette toiture est une roche naturelle. Il est imperméable, non poreux, et a une structure plate qui convient parfaitement aux toitures avec une forte pente. En plus il ne peut pas être attaqué par les acides, il est inaltérable. Les toitures en ardoise peuvent être réalisées en formes rectangulaires ou en écaille dû au fait que l’ardoise soit façonnable, entre une épaisseur comprise entre 3mm et 9mm. Si vous optez pour une toiture en ardoise, vous optez pour la durabilité, car l’ardoise a une durée de vie d’environ cent ans. Aujourd’hui c’est une toiture qui fait partie du paysage local, et est même devenu une tradition. Essentiellement, vous le retrouverez sur les maisons d’habitations, mais certains bâtiments professionnels et industriels l’ont aussi adopté. Mais il arrive qu’il se détériore causant ainsi l’infiltration d’eau dans le bâtiment, il existe aujourd’hui des professionnels qualifiés qui s’occupent de sa réparation, mais l’idéal est de leur faire appel pour une surveillance régulière pour prévenir ces incidents. Donc si vous avez une toiture en ardoise, n’hésitez pas à prendre attache avec les professionnels pour qu’ils viennent régulièrement faire un diagnostic.


Toiture en tuile

Les tuiles sont de différentes formes et de différentes couleurs, ils sont souvent faits soit en terre cuite ou en ciment. Il y a différents types de tuiles : la tuile plate, la tuile canal, la tuile en bois et la tuile à emboitement. Il est à noter que la pose n’est pas la même pour tous ces tuiles. Et aussi les tuiles sont adaptées à de différentes constructions, voici un exemple : la tuile canal est adapté aux toits de faible inclinaison et n’est pas du tout approprié aux endroits où le vent est fort et où les chutes de neige sont importantes. Les tuiles se posent avec malice, la tuile posé dessus sert de couvert à la tuile du dessous. Les tuiles peuvent être posés soit sur volige ou soit sur lattes. Il est très rare de voir les tuiles être posé sur des bâtiments professionnels, elles sont beaucoup plus utilisées pour les maisons d’habitations. La tuile plate de forme rectangulaire appelé par certains, tuile bourguignonne est beaucoup répandu dans les pays anglo-saxons. Les tuiles présentant un côté inférieur arrondi est appelé tuile en écaille, quant au tuile canal, elle est appelée tuile ronde ou tuile creuse ou tuile méditerranéenne.


Toiture en zinc

Cette type de toiture est une toiture traditionnelle réalisée par le matériau zinc, un élément malléable, facile à poser, et qui est durable. La toiture en zinc est étanche à cause du zinc qui est lui-même imperméable et résistant. Le zinc utilisé pour la toiture a une largeur et une épaisseur comprise entre 0.65mm et 0.80mm. Ces derniers sont définis en fonction de sa destination, des contraintes mécaniques et charges climatiques auxquelles il sera soumis. Maintenant découvrons ensemble comment se fait le montage d’une toiture en zinc. La pose du zinc est effectuée sur un support en bois massif avec des voliges fixées sur des chevrons. Le montage se fait par des professionnels. Il est à noter que le zinc n’est pas compatible avec tous les matériaux, nous pourrons citer en exemple le béton et certains types de bois. C’est pour cela qu’il faut faire appel à un professionnel pour le montage, il sait quel sont les matériaux compatibles à utiliser et comment réaliser le montage pour qu’il n’ait pas de fuite par après. La couverture en zinc est beaucoup utilisée pour les maisons d’habitation en milieu citadin. Le zinc couplé avec certains matériaux permet des finitions splendides qui séduisent.


Une toiture terrasse et ses solutions d’étanchéités

L’un des atouts majeures d’une toiture terrasse est la suivante. Elle offre la possibilité de créer une bonne isolation dans un bâtiment, en posant un isolant thermique sous le revêtement d’étanchéité, un ensemble qui permet d’obtenir un complexe d’étanchéité. Une fois ce complexe d’étanchéité mis en place, un bâtiment est protégé contre les infiltrations d’eau surtout en période pluvieuse. Mais il faut noter qu’elle dépend de la structure porteuse, si elle est soit en béton, soit en bois ou en métal, car il faut tenir compte des pressions qui s’exercent sur la structure. Par exemple la structure porteuse (en béton, en bois ou en métal), car il faut tenir compte des pressions qui s’exercent (poids principalement) sur la structure. Et sur charpente bois, elle est faite sur des panneaux en bois. Dans bon nombre de cas, ce revêtement est en bitume, du coup il est Fragile et il a besoin d’être protégé contre les agressions extérieures. Donc il est primordial de les protéger, pour s’y prendre soit l’on recouvre le bitume de paillettes protectrices, ce qu’on appelle l’autoprotection ou l’on recouvre de gravier ou de dalles sur plot à même le bitume. Il existe d’autres solutions comme le revêtement en PVC, le revêtement dit EPDM, le revêtement en asphalte ou encore des solutions d’étanchéité liquide.


La toiture terrasse ou le toit-terrasse : qu’est-ce que c’est ?

Vous découvrirez dans les lignes qui suivent la présentation d’une toiture terrasse. Que ça soit un particulier, ou une société, tous sont séduits par les toitures terrasse, la preuve elles n’en manquent pas sur les immeubles industriels, les entrepôts, les boutiques, les maisons d’habitation et les grandes constructions. La toiture apporte un charme particulier, donne un aspect moderne à une construction. Sa particularité est qu’elle permet d’agrandir la construction soit en ajoutant une véranda ou un nouvel étage. Alors la toiture terrasse qu’est-ce que c’est ? C’est le toit plat d’un bâtiment qui se réunit une partie horizontale appelée partie courante et d’un relevé qui n’est autre que la remontée sur la périphérie. Il faut noter qu’il existe deux sortes de toitures : la toiture terrasse dite inaccessible et la toiture terrasse dite accessible. La toiture terrasse dite inaccessible est celle qui ne propose qu’un accès limité pour l’entretien du revêtement d’étanchéité et de ses accessoires tels que les antennes. Tandis que la toiture terrasse dite accessible a une protection qui peut être une dalle ou un carrelage qui permet la circulation des personnes. Ça y est, maintenant plus de zones d’ombre sur les toitures terrasses.


Toiture traditionnelle

C’est une toiture qui était tant plébiscité durant l’antiquité, mais aujourd’hui beaucoup le préfèrent aux autres toitures, vous découvrirez le pourquoi dans les lignes qui suivent. La toiture traditionnelle donne un attrait particulier aux bâtiments. Elle peut être couverts de zinc, de tuiles, d’ardoises ou de shingle. Elle offre un possibilité d’agrandissement et d’aménagement des combles, son entretien et sa réparation est beaucoup plus simple. La toiture traditionnelle présente des pentes qui lui permettent d’évacuer parfaitement les eaux, ceci lui permet d’être durable. Elle est aussi très appréciée pour sa simplicité et l’accès facile qu’elle permet aux combles. Beaucoup l’apprécie pour ça parce que ça permet d’avoir accès aux passage de gaines électriques, l’équipement domotique, les câbles de l’antenne TV, le réseau informatique et de pouvoir les modifier tranquillement. Elle a aussi l’avantage d’avoir des couts moins onéreux. La toiture traditionnelle bénéficie de performances thermiques qui ravissent énormément les habitants des maisons qui la possède. Mais il y en a qui opte pour cette toiture pour assurer à leur maison un décor particulier, avec tout de même certaines parties de la maison avec un toit plat.


Les toitures de type industrielle

Les toitures de types industrielles sont des toitures qui sont simples à poser, qui ont des performances techniques et constituent une solution fiable pour tout type d’activité économique. Ils existent deux types de toitures industriels : les toitures en bac acier et les toitures en fibrociment. N’allez pas croire que ces types de toitures sont réalisés pour les bâtiments industriels ou que pour les travaux industriels. Ils sont aussi utilisés pour les habitations de particuliers. On les appelle des toitures industrielles à cause des matériaux employés qui sont d’origine industrielle. Comment procède-t-on pour la mise en place d’une toiture en bac acier ? Pour mettre en place une toiture en bac acier, on utilise des profilés en acier laqués qu’il faut fixer sur directement sur l’ossature de la charpente peu importe qu’il soit en acier ou en bois. Alors quelles est la particularité de la toiture en fibrociment, sa mise en place se fait comment ? Le procédé est le même que celui de la toiture en bac acier, sauf que l’élément utilisé n’est pas le même. A la place des profilés en acier laqués, la toiture en fibrociment nécessite les plaques ondulées. Tout comme pour la toiture en bac acier, il faut poser les plaques ondulées sur la charpente du bâtiment.